Musée d’art et d’histoire du Judaïsme – donner sa voix

Un cycle d’ateliers avec les élèves de l’École de la Deuxième Chance

En février 2021, une quinzaine d’élèves de l’École de la Deuxième Chance, en apprentissage du français langue étrangère, ont participé à un cycle de 8 ateliers au mahJAprès une visite des collections du musée, ils ont découvert 10 objets emblématiques – un rouleau de Torah, une robe de mariée, des lampes de Hanoukkah… – avec un médiateur, ce qui leur a permis de poser des questions sur l’histoire, l’art et la religion. Deux ateliers menés par des comédiennes leur ont permis de travailler la prise de parole en public et face micro : des exercices de théâtre ludiques et collectifs ont facilité la prise de parole individuelle. Ces ateliers ont également été suivis par le personnel du musée impliqué dans le projet. Les enregistrements en trio – élèves et personnel du musée mêlés – face aux œuvres ont été le point fort de ce cycle : guidés par l’ingénieur son et la comédienne, chacun a pu mettre à profit ses acquis des ateliers précédents. Dix nouvelles capsules sont désormais disponibles au musée. Elles vont rejoindre la quarantaine de capsules déjà existantes sur notre plateforme d’accès à l’art : L’Œil est la Voix 

L’impact de ce projet est allé au-delà des résultats attendus : « Les retours des jeunes sur les différents ateliers ont été plus que positifs et ils ont pris énormément de plaisir à pouvoir si investir. La bienveillance, la disponibilité l’écoute de l’ensemble des salariés du musée ont permis à nos stagiaires de s’ouvrir et de vivre une expérience réellement transformante. Au-delà de l’action pédagogique, ce projet s’inscrit complétement dans l’ADN de notre école qui est de travailler sur le thème de la citoyenneté. Pilier essentiel pour que nos jeunes puissent s’intégrer dans notre société. »Hervé CouéDirecteurÉcole de la deuxième chance en Seine-Saint-Denis – E2C93 

Ce projet a été mis en oeuvre avec la contribution de Laura Pichard et Paloma Moin, conférencières, Paloma Moin sur la partie médiation, Hanaé Loison et Muriel Michaux, comédiennes et formatrices pour les Form’Actrices, et Aurélien Ung, ingénieur du son. 

Ces capsules sont également disponibles sur Karacal, une application de géolocalisation.